Newsletter CNC Juin 2016

Mettre en place un conseil d’entreprise, cela prend un peu de temps

Formellement, et malgré les nombreuses rumeurs et évènements extérieurs (Brexit, Pamphlets,…) , il ne s’est pas encore passé grand-chose car la période après les élections est principalement utilisée pour mettre en place les nouvelles équipes et leur fournir l’information de base de l’entreprise (premier conseil ce 16 juin en présence de notre CEO).

Que fait concrètement un représentant au conseil d’entreprise

Je profite de mon statut de néophyte et de cette période un peu plus calme pour vous expliquer à quoi ressemble le rôle de représentant du personnel au conseil d’entreprise.

  • D’après La Loi

Celle-ci prévoit explicitement les compétences en matière d’information, de consultation et d’avis , de contrôle et les pouvoirs de décision.  Pour ceux que cela intéresse , j’ai mis en bas de ce texte un schéma qui clarifie la loi.

  • En pratique

Traiter vos questions demandes ponctuelles

Si mon rôle n’est pas de me substituer aux services responsables, vos questions/demandes permettent de prendre la température.   Un sujet chaud fut les fiches fiscales.   (voir la note Double-fiche-de-salaire-risque-de-double-imposition?). Ce genre de questions met aussi en exergue un problème global de disponibilité d’HR services. Problème mis sur la table de la direction qui nous a répondu que le MT HR travaille activement à des solutions,   à suivre donc….

Relayer/défendre vos questions plus fondamentales

Des questions sur le bénéfice réel du plan cafétaria et son évolution, le fonctionnement du fonds de pension ou même l’évolution des statuts/classes de fonction (y compris senior expert) demandent plus qu’une recherche ponctuelle et feront l’objet d’une attention particulière dans les mois qui viennent , y compris via des questions à la direction.

Organiser la communication 

Comme vous le savez , la CNC met un point d’honneur à améliorer la communication avec le personnel. La première étape passe par mettre en place les moyens. Cette newsletter est un moyen important mais nous devons également travailler sur la collecte de vos avis lors de la consultation par la direction du conseil d’entreprise. A ce sujet, notre CEO nous a communiqué en juin qu’il n’y avait pas encore de plan concret de restructuration, ni de dates concrètes.   Nous en sommes donc toujours au point des rumeurs….

Préparer et participer au conseil d’entreprise.  

Comme indiqué ci-dessus, le point principal du premier conseil d’entreprise fut l’information de base.   De manière très résumée, il s’agit d’une explication des comptes 2015 mis en perspective sur 5 ans. Et comme vous le savez, les résultats ont été bons. Nous avons reçu les slides quelques minutes avant la réunion, pas terrible pour l’efficacité.   J’ai posé quelques questions relatives à l’augmentation des coûts facturés par le groupe et le transfert de liquidité , ces questions n’ont pas pu recevoir de réponse en live. A suivre également donc.

Vous representer et vous défendre dans différentes commissions et organes

A l’heure d’écrire ces lignes, nous venons (enfin) de recevoir la liste de nos mandats dans les commissions et organes de gestion.   Ceci couvre les commissions loi sociales, (ré-)organisation, gestion de l’Ascel… tous des sujets importants ou les nouveaux élus doivent encore être installés. Nous y reviendrons dans nos prochaines communications.

Pour terminer , peut-être le plus important, j’ai entendu la représentation de la direction insister sur l’importance du respect et de l’efficacité dans la concertation sociale.  Je ne peux que rejoindre ces grands principes en y ajoutant qu’il s’agit du respect de tous les travailleurs et qu’il y a de la marge du coté direction pour l’efficacité comme indiqué ci-dessus.

Votre dévoué représentant qui vous souhaite de bonnes vacances!

Pierre Pirson

Annexe : Source : SPF Emploi, Travail et Concertation Sociale.

SPF competences CE

Newsletter Juin 2016 – L’œil du nouveau ou un œil neuf…
Aller à la barre d’outils